Après ma déception lors de notre première cabane à sucre, je n’avais qu’une envie, en tester une autre. C’est chose faite, et on peut dire qu’on s’en souviendra de cette journée …

Nous sommes donc partis pour Saint-Bernard de la Michaudière, à environ 1h15 de chez nous (au nord-est de Montreal), pour manger dans la Sucrerie La Belle Epoque. Ici pas de chichis, pas de surfait, pas de touristes à la pelle, et pas de parking….

Le décor est planté et vous commencez à voir l’intrigue se profiler? Nous arrivons donc devant la cabane, la grille est fermée, 2 voitures sont garées devant. Nous décidons de nous mettre en bord de route. Je me gare loin du bord pour laisser Sophie et Sydney sortir, puis je me resserre du bord…. Erreur… Sur le bas coté se trouve de la neige poussée par le chasse-neige, mais se trouve aussi la fin du bitume et donc un mini fossé dans lequel mes roues s’enfoncent joyeusement… ça patine, ça patine, et la voiture fini par ne plus bouger… je suis les 2 roues de droite dans un fossé et la Dodge ne bouge plus… il est 11h45… A force d’essayer de sortir de mon piège, un jeune homme et sa blonde viennent nous voir et nous propose leur aide. Le jeune homme et moi pelletons pendant que sa blonde va chercher le proprio pour voir s’il n’a pas un tracteur pour nous tirer de là (il viendra nous voir et chargera son tracteur au cas où on n’arrive pas à sortir…). Au final nous serons rejoints par 2 autres couples (des amis du premier) qui nous aiderons avec pelles, poussage de voiture, etc… Au final l’un d’eux aura la bonne idée d’aller chercher des planches de bois et après près d’une heure d’efforts nous arrivons enfin à sortir la voiture de là… Le comble c’est que je suis le seul qui n’ai pas eu à m’allonger dans la neige ou à m’abimer les mains car je conduisais la voiture (Sophie elle s’occupant de Sydney) :). En tout cas ces Quebecois sont vraiment très serviables et très gentils, et je n’ai même pas pu les remercier en leur offrant à boire car il n’y a pas de vente de boisson dans la cabane à sucre 🙁

Ma tranchée quelque peu rebouchée pour permettre à ma roue arrière de sortir...

Ma tranchée quelque peu rebouchée pour permettre à ma roue arrière de sortir…

Après cet épisode nous gagnons donc ensemble la cabane, tous les convives nous attendent car ici c’est familial, on ne mange que quand tout le monde est là. Sophie, Sydney et moi nous asseyons au bout d’une grande table à coté d’un groupe de jeunes fille anglo-saxonnes, dommage que nous ne nous soyons pas retrouvé avec nos bons samaritains du jour, mais on ne choisi pas sa place.

Ici ça n’a rien à voir avec la Sucrerie de la Montagne. Tout est dépareillé, fait de recup, c’est vraiment très familial et très authentique. L’ambiance est chaleureuse à la table, et j’ai passé un très bon moment (notamment à écouter les conversation de nos voisines), en revanche il n’y a pas d’animation, ce qui a déplu à Sophie.

Une belle lampe ancienne qui n'éclaire pas beaucoup

Une belle lampe ancienne qui n’éclaire pas beaucoup

 

Parlons maintenant de la nourriture car c’est là que tout se joue.

Le sirop au début du repas

Le sirop au début du repas

En entrée ou amuse-bouche, des cretons et du pain. Nous avions acheté des cretons à Noël au marché Jean-Talon et avions jeté le pot à la poubelle tellement nous avions l’impression de ne manger que de la graisse, et bien là, les cretons ressemblait beaucoup à nos rillettes, et étaient vraiment succulents. Les cornichons servi sur la table était vraiment très bon avec un petit gout sucré.

Cornichons et Betteraves

Cornichons et Betteraves

Ensuite la soupe au pois fut servie. Elle était bien meilleure que la semaine dernière, et agrémenté d’une lichette de sirop d’érable, elle était vraiment top.

Soupe de pois

Soupe de pois

Puis ce fut au tour des haricots au lard. Là encore je les ai trouvé meilleur que la semaine dernière, sans pour autant qu’ils soient exceptionnels.

Haricots au lard

Haricots au lard

Nous avons également eu des oreilles de crisse, c’était pas mauvais (meilleurs que la semaine dernière) mais très salés.

Oreilles de crisse

Oreilles de crisse

Ensuite le plat principal: Omelette, jambon au sirop et purée de pomme de terre. L’omelette avait une consistance un peu comme celle de la semaine dernière, mais en mieux, en lui ajoutant du sirop, j’ai eu l’impression de manger les oeufs au lait de ma maman, c’était bon. J’ai trouvé le jambon succulent également (c’est une recette de Michel Gayon, le propriétaire, qu’il pratique depuis 70ans), Sophie, elle, a préféré celui de la semaine dernière. Pour la purée en revanche elle était bonne mais moins que celle de l’autre cabane (en même temps c’était le seul plat vraiment bon la semaine dernière).

Omelette et Jambon

Omelette et Jambon

Enfin ce fut au tour du dessert: Une tarte au sucre à tomber par terre et des crêpes comme je n’en avait mangé, bien épaisse et grasse, on aurait plutôt dit des gaufres, mais c’était très bon.

Le sirop avant le dessert

Le sirop avant le dessert

Tarte au sucre

Tarte au sucre

Crêpes

Crêpes

Comme Sydney commençait à en avoir vraiment marre nous sommes partis rapidement à la fin du repas, et nous n’avons pas gouté la tire d’érable (en même temps avec la chaleur du jour, la neige prête pour la tire, ressemblait pas à grand chose et ne faisait pas vraiment envie).

Ma Gourmande

Ma Gourmande

La Belle Epoque

La Belle Epoque

La Cabane

La Cabane

C'est ici qu'il faut venir

C’est ici qu’il faut venir

En conclusion j’ai trouvé cette cabane vraiment bien. Deux choses à noter toutefois:

  • Les cartes ne sont pas acceptées, argent comptant seulement.
  • Pas de vente de boisson, amenez votre vin ou votre bière

Cette cabane n’ayant pas de site web, je vous donnes les coordonnées:

La Sucrerie Belle Epoque, 792 Rang-Fleury, Saint Bernard de Michaudville, réservation par téléphone au 450-792-2031 conseillée quelque temps à l’avance. Tarif de 22$ par personnes (taxes incluses)

4 réflexions au sujet de « Cabane à sucre…le retour »

  1. Tu nous fais bien rire avec tes billets. Je vois que tu avais le bon rôle d’être dans la voiture 😉

  2. Je vais donner mon point de vue 😉 : cette cabane est top pour le coté authenticité, comme la dit Max on a l’impression d’aller dans la famille, pas de chichi sur la vaisselle, c’est dépareillé et alors? La cabane peut accueillir une 50aine de personnes, rien à voir avec les 350 de l’autre, on màge tous en meme temps, donc plus convivial, on se passe les plats et on PARTAGE le sirop d’érable, il fallait sans cesse demandé la derniere fois. Les plats dans l’ensemble sont corrects niveau gout, la soupe de pois etait bonne, les cretons tres bien, une petite salade de coleslaw maison. Les sweets pickles que Sydney a bien aimé et également la betterave. Je ne suis d’une maniere general pas fan du jambon chaud, je n’ai donc pas ete conquis par celui ci mais il etait neanmoins bon. La tarte au sucre était bien mieux que l’autre et les crepes juste super top! On dirait qu’elle sont faites avec de la pate à gauffre, vraiment tres differentes de crepes classiques et rien a voir avec des pancakes, c’est à essayer. Nous avons passer un bon moment et au moins on nous a proposé un rehausseur pour Sydney!

    • Nous avons réservé dimanche dernier pour une place ce samedi. On a profité d’un désistement apparement.

Laisser un commentaire