Ce week end je m’étais lancé un défi un peu fou… faire de la plongée sous glace…

Comme vous le savez (ou pas) j’adore la plongée, et depuis que je plonge je vais crescendo vers le plus en plus froid… J’ai commencé en Nouvelle-Calédonie avec des eaux entre 20 et 30˚C puis ensuite à Antibes dans de l’eau à 15-25˚, puis ensuite en Bretagne dans des eaux entre 7˚C et 15˚C… il fallait donc que je fasse pire…. C’est chose faite avec de l’eau à 0˚C… pourtant on m’avait annoncé 4˚C mais selon mon ordinateur c’était bien 0˚C le minimum, et même au fond j’ai eu 0˚C !!!!

Bref tout c’est passé très vite, mercredi j’ai eu envie de plonger suite à une discussion avec un collègue qui avait fait l’expérience le week end dernier. J’ai appelé, il ne restait que ce week end pour la plongée sous glace… et si je voulais plonger en combinaison étanche, je devais aller le soir même à la piscine pour faire un cour d’apprentissage de plongée étanche… ce que j’ai fait.

Samedi matin je me suis donc pointé à Melocheville, j’ai regardé les organisateurs creuser le trou dans la glace, un beau triangle d’environ 1m50 par 1m50. Pourquoi un triangle ? Car c’est plus facile ensuite pour sortir de l’eau car on peu prendre appuie facilement sur la glace. Une fois le trou creusé, non sans mal (la scie n’a pas tenu le coup…), il fallait 2 volontaires pour commencer, j’en fut.

Voilà l'epaisseur de la glace

Voilà l’epaisseur de la glace

En vidéo la création du trou:

Enfilage de combinaison étanche, mise en place du matos, et hop on se met à l’eau! Première tentative, je passe la tête sous l’eau, je descend d’1 mètre et hop le détendeur (le truc qu’on mets dans la bouche) par en débit continu (c’est à dire que l’air sort non stop dans votre bouche et que la bouteille se vide), en soit c’est pas gênant, mais bon, la bouteille se vide rapidement ainsi, je remonte donc, on ferme ma bouteille, on trempe le détendeur dans de l’eau tiède, et on repart… et rebelotte, 5m plus bas ça recommence, je remonte et je dis stop, j’ai les doigt congelé car je n’ai pas des gants prévus pour une eau si froide…. La 2e plongée de la journée sera encore pire avec un détendeur qui part à nouveau en débit continue, et mon binôme qui me passe son détendeur qui ne délivre pas d’air… Bref une journée de merde ou j’ai eu froid, très froid aux mains (pas au reste du corps), ou j’ai connu des situations pas spécialement agréable sous l’eau et où je n’ai rien vu de ma plongée. Je rentre en me disant que ça sera mieux demain.

Dimanche matin j’y retourne donc, cette fois accompagné de Sydney et Sophie afin que cette dernière puisse filmer. La première descente est comme la veille, à peine sous l’eau, mon détendeur par en débit continu, heureusement un gentil buddy (français) m’avait proposé quelques minutes plus tôt de me preter son matos pour la plongée si ça arrivait. J’enfile donc sa stab et je repars, je descend un peu plus, et à nouveau débit continue, mais cette fois je sens que c’est de ma faute, je remonte, on réchauffe le détendeur, et hop là c’est parti pour 14minutes de plongée 🙂 l’eau est froide, mes mains gèlent de plus en plus, sous l’eau c’est noir, très noir et le fond est vaseux, soyons clair y’a rien à voir en dessous de 3m. On remonte donc dans les 3m et on regarde les bulles être bloquée par la glace, mon buddy se mets à l’envers et essaye de marcher sous la glace, c’est fun :). La 2e plongée se passera très bien sans le moindre débit continue, par contre elle sera seulement de 8min car les doigts ne tiennent pas, j’ai vraiment trop froid !!!

Bilan de l’expérience : C’est fun de voir ça une fois, après je suis pas sur que je recommencerais car c’est quand même beaucoup de douleur pour peu de fun, peut être à refaire avec un vrai intérêt sous l’eau (épave ou autre…). Concernant l’équipement : la combinaison étanche c’est vraiment super, je n’ai absolument pas ressenti le froid dans les parties couverte par la combinaison. Seules les mains ont souffert.

C'est là qu'on plonge et la caravane c'est le seul coin chaud...

C’est là qu’on plonge et la caravane c’est le seul coin chaud…

On a chaud en étanche mais on ressemble `a Michelin

On a chaud en étanche mais on ressemble `a Michelin

Le lieu du crime

Le lieu du crime

Genre j'ai pas assez de truc sur le dos faut rajouter un harnais

Genre j’ai pas assez de truc sur le dos faut rajouter un harnais

Je suis pret

Je suis pret

Faut vraiment descendre?

Faut vraiment descendre?

Tout va bien j'ai même pas froid (ou pas...)

Tout va bien j’ai même pas froid (ou pas…)

Et pendant ce temps la, Sydney a une stalactite au pied dans sa poussette

Et pendant ce temps la, Sydney a une stalactite au pied dans sa poussette

 

Aller place à la video d’avant et après. Désolé pas de film ou de photo sous l’eau avec le peu de visibilité ça servait à rien de s’encombrer avec l’appareil, et puis avec la corde et tout ça à gérer ça aurait été trop chiant. Si je recommence l’an prochain j’essayerais de l’emmener.

 

5 réflexions au sujet de « Plongée sous glace »

  1. Tu as eu le courage de tenir les 2 jours, super tu as bien relevé ton défi malgré les soucis avec ton détendeur et les mains gelées. On te félicite 😉

  2. j’aime bien les photos avant que tu te jettes à l’eau, les pattes écartées avec les palmes, ça te donne un air…intelligent, c’est ça le mot 🙂
    PS: comment tu fais pour te gratter sachant que tu as un slibard en mérinos et des énormes gants sur les mains?

    • Le merinos n’est pas fait de poils 🙂 faudrait que je fasse un article sur l’équipement d’hiver canadien 🙂

Laisser un commentaire